TÉLÉCHARGER QGIS 2.10

Si vous aviez déjà tester la version 2. A voir si la PR passe ou pas dans les 3 mois à venir… Conclusions Encore une fois, la nouvelle version de QGIS est pleine de nouvelles fonctionnalités. Cet outil qui a l’air assez anodin est pourtant particulièrement utile lors de la gestion des erreurs géométriques. Faculty of Geology, Geophysics and Environmental Protection, AGH, University of Science and Technology, Poland Une liste des donateurs, que leurs contributions financières au projet soient petites ou grandes, est disponible sur notre liste de donateurs. Petit à petit, QGIS se hisse au niveau des meilleurs logiciels propriétaires de SIG et les dépasse déjà sur certaines fonctionnalités, notamment sur la gestion des styles et sur la gestion multi-threads du rendu graphique. Pour afficher des cercles, il fallait construire une polyligne fermée qui prenait la forme d’un polygone régulier avec de nombreux segments pour « émuler » un cercle.

Nom: qgis 2.10
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 28.66 MBytes

Sous QGIS, la taille d’un symbole peut être fixe ou dépendante d’un attribut de l’objet. Il est donc fort probable que ce premier travail d’incorporation se poursuive dans les futures versions de QGIS et que cette nouvelle solution d’authentification rencontre des bugs ou des failles de sécurité. Les données traitées dans un SIG peuvent être réparties en trois types distincts: OpenCPN dispose d’un plugin « route » qui semble être la pour ça http: Si je comprends bien cette histoire de Demangler, c’est un outil qui « traduit » les messages d’erreur? Pour éviter ce problème, les développeurs de QGIS ont commencé à implémenter la transformation des expressions en filtres SQL qui seront directement joués au niveau du serveur de SGBDR, évitant le parcours de toute la table.

Son architecture lui permet également d’utiliser des extensions codées en Python version 2 et la très grande majorité des classes du cadriciel de QGIS sont disponibles sous Python. QGIS est une des applications majeures qui utilisent Qt. Actuellement, l’arborescence des sources tout confondu occupe près de Mo.

Les contributeurs recensés sur GitHub sont au nombre de Même s’il reste un logiciel libre, QGIS assure en grande partie le financement de son développement via des sponsors divers qui vont d’entreprises ayant besoin de SIG comme des compagnies aériennes à des organisations gouvernementales y compris le gouvernement français en passant par des universités et également des particuliers.

Dans la suite de la dépêche, un aperçu des nouveautés vous sera présenté plus en détails ainsi qu’une esquisse des développements à venir. QGIS est une suite logicielle de traitement de l’information géographique.

Elle permet de générer des cartes, d’analyser des données spatiales et de les publier, en ligne ou sur papier. Elle permet également de réaliser de nombreux traitements et algorithmes sur des données spatiales ou d’autres données liées. Le traitement de l’information géographique est une niche spécifique des technologies qhis l’information, au même titre que l’informatique décisionnelle ou l’informatique du calcul scientifique.

L’information géographique a pour particularité essentielle de traiter des données spatiales avec des coordonnées sur un plan ou dans l’espacesouvent combinées avec des données alphanumériques plus classiques. Pour être plus concret, un SIG et les données qui y sont stockées permettent de répondre à des questions du type du plus simple au plus complexe:. Si vous voulez en savoir davantage sur les SIG, je vous invite à lire la rapide introduction aux SIG du projet QGIS qui est très bien faite et agnostique au niveau des outils et traduite en français qui plus est.

Le projet QGIS est composé de plusieurs logiciels différents qu’il convient de présenter pour mieux comprendre les différents éléments de la suite logicielle:. Néanmoins, voici quelques-uns des éléments phares des nouveautés apparues dans cette nouvelle wgis. Cette version de QGIS amène des changements profonds dans le moteur chargé de gérer les différents types de géométrie des objets. Le stockage de l’information 21.0 ce type de géométrie est spécifique. Par exemple, on représente souvent un cercle ou un arc de cercle en utilisant uniquement la définition du point central et du rayon et on laisse 22.10 logiciel le soin de gérer sa représentation.

Pour afficher des cercles, il fallait construire une qvis fermée qui prenait la forme d’un polygone régulier avec de nombreux segments pour « émuler » un cercle. Avec la version 2. Cela permet d’économiser de la place dans la base de données moins de segments à stocker mais également d’améliorer le rendu cercle parfait au lieu de polygone régulier et la précision.

  TÉLÉCHARGER KERIO FIREWALL

QGIS propose une extension Python pour gérer des bases de données. Cette extension nommée DBManager est installée par défaut et permet de lister les tables d’une ou plusieurs base s de données, d’afficher des informations sur la structure de la table, de ses index, de ses déclencheurs, etc.

Elle permet également de construire des requêtes et d’en exporter le résultat directement dans le canevas de cartes de QGIS.

Le requêteur était jusqu’à présent assez orienté vers les spécialistes du SQL et de ses variantes spatiales. Ce module est basé sur l’interface présentée par le logiciel propriétaire MapInfo. La calculatrice raster est un outil permettant de réaliser des opérations matricielles sur les couches raster cf définition plus haut.

Il est souvent utilisé pour stocker des dessins de plans. Cela fait maintenant trois versions de qgjs que l’export DXF est amélioré. Au menu de cette version, en plus des corrections de bugs, le module d’export DXF permet:. Ces champs permettent de réaliser des calculs ou des traitements alphanumérique à la volée. Par exemple, vous pourriez vouloir créer un champ affichant le périmètre de chacun des objets polygones d’une couche.

Les champs virtuels peuvent se greffer à n’importe quelle couche qu’elle vienne de fichier à plat ou d’un SGBDRS et sont stockés dans le fichier du projet. Leur expression est calculée à la volée et le contenu de ces champs est donc dynamique évolue en fonction des données contenues dans la qgus.

Mais lorsque qgos vouliez changer l’expression de calcul du champ virtuel, vous étiez obligé de détruire le champ pour le recréer avec la nouvelle expression. Ce n’est plus le cas pour la version 2. QGIS utilise des expressions pour réaliser des calculs, des tris ou des sélections sur les données alphanumériques. Le moteur d’expression de QGIS est riche et s’étoffe de plus en plus.

qgis 2.10

On peut comparer le système des expressions au système des opérateurs et des fonctions dans le tableur Calc de LibreOffice. Voici un exemple d’expression: Appliquée à l’outil de mise à jour des champs ou dans un champ virtuelelle permet d’afficher True ou False selon que la longueur du contenu des champs est supérieure à 50 ou non.

Le moteur d’expression de QGIS a été développé de manière indépendante des différentes sources de données et il comporte donc son propre langage plutôt un ensemble d’opérateurs et de fonctions proches de ce qu’on trouve dans SQL ,indépendant des formats de données. L’intérêt est de pouvoir utiliser le moteur d’expression pour tout type de données. Mais l’inconvénient majeur est que pour faire une sélection d’objets géographiques en fonction d’une expression, il est nécessaire de rapatrier les valeurs des attributs concernés par l’expression et ce, pour chaque objet.

Pour une base de données avec plusieurs millions d’enregistrements, les temps peuvent être assez longs.

eq menu haut

Pour éviter ce problème, les développeurs de QGIS ont commencé à implémenter la transformation des expressions en filtres SQL qui seront directement joués au niveau du serveur de SGBDR, évitant le parcours de toute la table. Une des richesses de QGIS est d’offrir un grand nombre de contrôles de formulaire pour la saisie des informations alphanumériques.

Par exemple, lorsque vous dessinez une parcelle cadastrale, vous aurez besoin de saisir dans la foulée un tas d’attributs tels que le numéro de parcelle, le nom de la commune sur laquelle elle se trouve, le numéro de section, etc. Pour faciliter ce travail fastidieux, QGIS construit des formulaires de saisie pour guider cette dernière.

Par exemple, plutôt que d’écrire manuellement le nom de la commune, QGIS affichera suivant le paramétrage dans le fichier de projet une liste déroulante avec les noms des communes.

C’est à la fois plus pratique et plus sécurisant pour l’utilisateur qui créé la donnée. Pour faciliter la création des contrôles de type liste déroulante, QGIS propose d’aller chercher les données dans une table autre fichier ou table de DB pour disposer d’une liste toujours à jour on parle alors de valeur relationnelle.

Au lieu d’avoir une liste déroulante, on a une entrée texte dont la modification entraîne l’apparition d’une liste déroulante dynamique:. Sous QGIS, la taille d’un symbole peut être fixe ou dépendante d’un attribut de l’objet. Par exemple, on peut vouloir représenter le nombre d’habitants d’une ville par un cercle dont le rayon est proportionnel au nombre d’habitants.

Jusqu’à présent, le paramétrage de cette taille était assez basique et il n’était pas possible de visualiser en avance la taille des symboles sans appliquer le style à l’ensemble de la couche et de visualiser le résultat dans la canevas de cartes.

  TÉLÉCHARGER PRINTPRATIC FRANCAIS GRATUITEMENT

Cela permet de mieux prévoir la taille des symboles et de gérer leur dimension sans devoir faire de nombreux tests fastidieux. Dans l’illustration qui suit, on calcule la taille du symbole un carré en couleur en fonction d’une formule somme de plusieurs champs.

L’échelle de la taille des symboles est calculée suivant une distribution linéaire des valeurs calculées par la formule. Dans la partie droite, on a un pré-affichage de la taille des symboles sur plusieurs valeurs pour mieux se rendre compte.

[QGIS 2.x] Bug Qgis

QGIS dispose déjà de nombreux paramètres pour l’affichage des géométries ponctuelles symboles ou linéaires et polygonales. Qhis régulièrement, des nouveautés font leur apparition.

Dans la version 2. Voici un exemple d’ombre portée qui augmente la visibilité des objets bâtiments: QGIS évolue assez rapidement. Le rythme de publication des nouvelles versions est assez intense: Sachant que le gel des nouvelles fonctionnalités est prévu pour la fin septembreil est probable qu’il y ait d’autres ajouts…. Pour rappel cf point sur le constructeur de requêtes 2.10, DBManager permet de lister les tables d’une ou plusieurs base s de données, d’afficher des informations sur la structure de la table, de ses index, de ses déclencheurs, etc.

Depuis la version 2. Ce problème est réglé avec l’intégration du support agis bases de données Oracle Spatial dans DBManager.

qgis 2.10

La table attributaire de QGIS permet de consulter les valeurs des données alphanumériques des données 21.0 pour les couches qui en ont. Jusqu’à présent, cette table d’attributs était assez basique: Dans les versions à venir de QGIS, il sera possible d’utiliser le moteur d’expression pour enjoliver les cellules de la table d’attributs. Au delà de la fonction esthétique, cela permet de visualiser plus rapidement les valeurs qui intéressent l’utilisateur.

Les géo-traitements Processing sont arrivés dans la version 2. Il s’agit d’algorithmes spécifiques ou non à l’information géographique comme l’algorithme du voyageur de commerce ou encore l’algorithme de création de bassin versant sur des données raster.

Ils permettent d’effectuer des traitements ou une série de traitements chaînés sur un ensemble de données géographiques. Jusqu’à présent, les noms et la définition des traitements ainsi que des groupes de traitement n’était pas traduisibles. Cela peut poser des problèmes de compréhension car les termes employés par les traitements peuvent être vraiment très spécifiques et très proches du métier qu’ils recouvrent.

De plus l’interface de QGIS est généralement bien traduite cf les statistiques sur Transifex et tout le panneau des géo-traitements paraissait à part depuis de nombreuses versions. Il ne reste plus qu’à traduire le tout…. QGIS est 2.110 riche en ce qui concerne le style des symboles. L’intérêt est de pouvoir réutiliser facilement ces images dans des légendes personnalisées y compris dans le gestionnaire de composition de QGIS ou dans qgls documents.

Parmi les choses « sous le capot » qui n’apportent pas grand chose à l’utilisateur final, qgie peut relever au moins deux challenges de taille pour les développeurs QGIS:. La migration vers Qt5: On sait tous qbis la version 4 de Qt n’évoluera plus et que la fin du support, c’est fin décembre La migration vers Python3: La migration vers Qt5 est en cours depuis au moins deux versions mais actuellement, la version 2.

Il y a des chances que ce travail aboutisse pour la version 3. La migration vers Qgls implique le passage du code de toutes les extensions QGIS et elles sont nombreuses!

Il 2.110 aura sans doute de la casse à prévoir…. QGIS a un rythme de publication par dates. Tous les 4 mois, une nouvelle version est publiée.

Dans ces 4 mois, il y a une période de 3 mois qui permet d’inclure de nouvelles fonctionnalités. Ensuite, arrive une période d’un mois de gel qqgis nouvelles fonctionnalités qui permet de se concentrer sur la résolution des bugs, permettant de livrer une version avec des nouveautés et avec un minimum de bugs. Dans la période du dernier mois, la version « release-candidate » est rendue disponible dans les « nightly-builds ».

Les utilisateurs habituels de QGIS auront remarqué qu’en fait, la version 2. Néanmoins, depuis quelques versions maintenant la 2. Dans la foulée, ces bugs sont corrigés et environ un mois après la publication initiale, une version 2.